Projet CNESER 2019

LE CHOIX INDÉPENDANT

Des écoles et universités de demain
Retrouvez nous sur Facebook
POURQUOI CETTE LISTE ?
Cette liste, indépendante et asyndicale est composée de 22 femmes et hommes, venant de tous bords, des écoles et d’universités, de nombreuses filières différentes dans l’optique de représenter au mieux la pluralité et la diversité de l’Enseignement Supérieur.

 Tous engagés dans la vie associative de notre école ou de notre université, tous impliqués dans la gouvernance de nos établissements, nous souhaitons collectivement porter votre voix, défendre, porter avec conviction des thématiques qui nous sont chères et qui nous touchent au quotidien ou en tant que futur citoyen.

 Nous sommes soutenus par de nombreuses associations locales et nationales à l’image du Bureau National des Elèves Ingénieurs, l’Union Nationale des Etudiants en Droit, gestion, AES, Sciences Economiques, Politique et sociales ou encore la Fédération nationale des étudiants en psychologie.

C’est cette diversité, cette indépendance de tout parti, cette volonté de porter avec force et conviction nos valeurs qui nous rend unique.
QU'EST CE QUE LE CNESER ?
Le Conseil National de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche (CNESER) est un organe consultatif placé auprès du Ministère en charge de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI). Il donne un avis sur des questions qui vous touchent directement, en tant qu'élus, à savoir l’ensemble des missions confiées aux Etablissements Publics à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPSCP) dans les cas prévus par le code de l’éducation et aux établissements publics de recherche.
Composition du CNESER
Présidé par le ministre chargé de l'enseignement supérieur ou par le ministre chargé de la recherche, le conseil comprend 100 membres. 60 membres sont des représentants des responsables, des personnels et des étudiants des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et des établissements publics de recherche. Les 40 membres restants sont des personnalités représentant les grands intérêts nationaux, notamment éducatifs, culturels, scientifiques, économiques et sociaux, nommées par arrêté conjoint des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Représentants des responsables, des personnels et des étudiants des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et des établissements publics de recherche
Personnalités représentant les grands intérêts nationaux, notamment éducatifs, culturels, scientifiques, économiques et sociaux
Les champs d'action du CNESER
Le Conseil veille également aux grands intérêts nationaux, notamment éducatifs, culturels, scientifiques, économiques et sociaux, dont les représentants sont nommés par arrêté conjoint du ministre chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Le CNESER statue en appel et en dernier ressort sur les décisions disciplinaires prises par les instances universitaires compétentes à l’égard des enseignants-chercheurs et usagers.
Il donne son avis sur :

Les stratégies nationales de l’enseignement supérieur et de la recherche et les rapports du Parlement

La répartition des emplois et des moyens entre les différents établissements


Les projets de réformes relatives à l’emploi scientifique


La carte des formations supérieures et de la recherche 

Les bilans établis par l’Etat, à destination des institutions européennes, sur la mise en œuvre des stratégies européennes d’enseignement supérieur et de recherche


Les projets de réformes concernant l’organisation de la recherche

Le cadre national des formations, la liste des diplômes nationaux ainsi que les modalités et demandes d’accréditation 

La création, la suppression ou le regroupement d’établissements ou de composantes 

LA LISTE
COMPOSITION DE LA LISTE
Ingénieurs
Sciences sociales
Sciences humaines
Sciences
Licence
Ecole
Master
Doctorat
Cette liste est ouverte, engagée, indépendante, apartisane et asyndicale mais portée par des convictions fortes avec comme priorité, le développement durable.

 Nous souhaitons rappeler au Ministère l’importance de l’écologie, du développement durable. Nous souhaitons mettre la cause environnementale au cœur des enjeux de l’enseignement supérieur.

 Nous considérons comme primordial de rester proche des écoles et des universités, pour ne pas porter devant le Conseil National nos propres voix mais également la voix des écoles et des universités. Nous souhaitons rester en contact avec les grands électeurs, aider et former les élus à comprendre et gérer la CVEC, les frais d’inscriptions.

Enfin en votant pour cette liste, vous voterez pour une liste qui se veut résolument tournée vers l’avenir. Nous défendrons un Enseignement Supérieur formant des étudiants responsables, engagés, concernés et qui pourront s’intégrer dans le monde de demain, avec ses enjeux, ses problématiques. Avec le ministère, au sein du CNESER, nous débattrons, nous serons force de propositions, source d’alternatives et ce selon une démarche constructive et concertée avec vous, élus étudiants pour véritablement porter la voix des écoles et des universités.
NOS IDÉES
AXE 1 : Accompagner les Écoles et Universités à s’inscrire dans la transition écologique et le vivre ensemble
  • Insérer une Unité d'Enseignement (UE) commune à l'ensemble des établissements de l'Enseignement Supérieur sensibilisant aux enjeux environnementaux et à l'éthique et permettant ainsi la mise en place d'un langage commun entre tous les étudiants .
  • Inciter et accompagner les étudiants de chaque établissement à proposer des évolutions pour que leur formation leur donne les outils leur permettant de répondre aux enjeux environnementaux.
  • Soutenir et promouvoir les activités des associations étudiantes œuvrant en faveur de la transition écologique, via par exemple le Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD).
  • Mettre en place des dispositifs d’aides pour lutter contre le gaspillage et pour la réduction de la consommation énergétique des campus.
AXE 2 : Garantir un enseignement supérieur de qualité, accessible, égalitaire et à l’écoute de tous
AXE 3 : Assurer un cadre qui responsabilise, protège et favorise l’épanouissement des étudiants

Favoriser l’utilisation de la CVEC pour former les étudiants et les associations aux premiers secours et à la prévention étudiante. Développer les dispositifs de prévention au sein des établissements (Premiers secours, PSC1, Séminaire) grâce à la CVEC et à la Conférence de prévention étudiante.

Mise en place et accompagnement de VPE ou Responsables parmi les représentants des étudiants en charge des problématiques d’égalité, de discrimination et de prévention.

Généraliser la mise en place de cellules de lutte contre les violences sexistes, sexuelles et physiques dans tous les établissements.

Démocratiser le Pass Culture dans tous les établissements grâce à une utilisation de la CVEC cohérente pour un réel développement de l’offre culturelle.

Veiller à ce que tous les étudiants et doctorants sans distinction puissent réellement bénéficier des fonds issus de la CVEC et prendre part au processus de répartition des fonds.

Permettre à l’ensemble des étudiants et doctorants en École et en Université d’avoir accès à des activités sportives grâce à l’élargissement de l’offre.

AXE 4 : Viser une formation de qualité offrant une insertion professionnelle et citoyenne réussie

Conserver un enseignement supérieur financé par la collectivité et étendre la limitation de l’augmentation des frais d’inscription à l’ensemble des établissements même s’ils présentent une co-tutelle et ce, y compris pour les doctorants et les étudiants étrangers.

Engager un travail de fond réunissant l’ensemble des parties prenantes sur le financement de l’enseignement supérieur.

Encourager les étudiants à prendre part aux décisions que prennent leurs directions afin de les sensibiliser au rôle qu’ils peuvent jouer dans la société.

Améliorer l’accueil des étudiants étrangers en mettant en lumière les bonnes pratiques, en renforçant les cours de FLE (Francais Langue Etrangere) et en proposant une offre diversifiée de parcours en anglais.

Renforcer le temps accordé aux stages et à la mobilité internationale dès l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Améliorer l’accompagnement des doctorants pendant et à l’issue de leur thèse, mieux valoriser les compétences acquises et accroître la visibilité des études doctorales tout en défendant le titre de docteur.

A VOUS LA PAROLE
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux 
Contactez-nous

     contact@lechoix-independant.fr